Toutes les actualités

Solidarité

Formidable élan de générosité autour de notre hôpital

Avec la pandémie, la France a pris conscience de l’importance de ses soignants et vous avez été nombreux à vouloir aider et chouchouter les personnels des Hôpitaux de Saint-Maurice. Focus.

Une armée de couturier.ère.s pour confectionner des surblouses et des masques

Les surblouses font partie de l’équipement indispensable pour protéger les soignants des projections de gouttelettes, afin qu’ils puissent travailler en sécurité. Le besoin est de 4915 par semaine, dont 500 à usage unique en plastique et 1261 en voile géotextile (lavables 3 fois) ou en tissu.

Les Hôpitaux de Saint-Maurice, n’ayant pas de service de réanimation, n’ont pas été considérés comme prioritaires pour l’approvisionnement en équipements de protection individuels. Pourtant, devant la propagation de l’épidémie et le manque de places dans les hôpitaux de 1ère ligne, ils ont dû s’organiser pour accueillir des patients suspects ou atteints par le virus, par exemple à la Maternité et au Centre de dialyse. Une unité « Covid » de 13 lits a également été ouverte début avril pour prendre en charge spécifiquement des patients hospitalisés en soins de suite et réadaptation et en psychiatrie adulte. Puis une unité « Post Covid » de 12 lits a ouvert mi-avril afin de recevoir, notamment en sortie de réanimation, des patients nécessitant un programme de rééducation personnalisé.

Dans ce cadre et sur un modèle emprunté aux couturières du 23 (Creuse) par le Dr Soulier, Médecin Hygiéniste de l’Hôpital, la Direction des Hôpitaux a décidé de faire appel à un maximum de volontaires pour coudre ces surblouses chez eux ou directement dans les ateliers installés à l’ENKRE. Manuel Lefèvre, chargé de mission logistique, a coordonné cet appel et organisé l’atelier. La Ville a aussitôt relayé l’appel aux bénévoles et aux dons via ses différents médias : Facebook, newsletter, numéro spécial Covid du magazine municipal, application mobile etc.

Un véritable atelier de confection a été installé dans l’école de kinésithérapie fermée pendant le confinement. Plusieurs techniques ont été utilisées : surblouses en non tissé, en voile d’hivernage, en tissu et en plastique (prioritaires car jetables pour les visites à domicile).
Une armée de 350 bénévoles s’est relayée tous les jours depuis début avril pour découper, coudre, repasser, plier... et toute une chaîne de 100 agents de l’hôpital a permis ce travail (acheteurs, gestionnaires, magasiniers, logisticiens, coursiers, restaurateurs, hygiénistes, lingers…). Toutes ces personnes aident indirectement à soigner. Merci pour leur contribution précieuse !

Merci à Françoise, Claudi, Valérie, Rania, Wafaa, Joël, Ghislaine, Jane, Rachida, Bénédicte, Julien, Éric, Catherine, Julia, Camille, Malviba et à Monsieur «Chanel», surnommé ainsi pour la quantité phénoménale de sa production. Merci à Fabienne, Claude, Laure, Malvina, Marianne, Nadia, Gaël, Annick, Sarah, Dominique, Marc, Isabelle, Joëlle, Tony, Pascal, Marie-Christine, Patrick, Céline, Yolande et toutes les équipes mobilisées qui se reconnaîtront…

Des entreprises locales généreuses

Particuliers, associations, agriculteurs, pépiniéristes, commerçants se sont mobilisés pour offrir des matériaux pour la confection de ces surblouses. Voile d’hivernage, draps, tissus ont ainsi été récoltés.
Au-delà des dons pour l’atelier de couture, de nombreuses actions généreuses ont aidé le personnel et les malades des Hôpitaux de Saint-Maurice : livraison de pizzas, de repas, chocolats, viennoiseries, muguet, salon de coiffure éphémère, meubles pour les personnels hébergés, pommes d’amour, tablettes numériques pour les patients… Saluons également l’équipe de « Visières solidaires 94 » qui a offert 350 visières de protection.

Bravo et merci à tous ! Sauvez des vies, restez chez vous au maximum, même après le déconfinement !