Toutes les actualités

Vie de quartier

Conseils de quartier : à vous la parole !

Cinq conseils de quartier vont bientôt voir le jour. Une initiative destinée à encore mieux associer les Mauritiennes et les Mauritiens à la vie de leur ville. Pourquoi ? Qui ? Comment ? Les réponses à vos principales questions.

Le Maire et l’équipe municipale ont décidé d’inciter les Mauritiens à investir le débat public.

Par-delà les réunions de concertation organisées sur les grands projets de la ville ou les réunions publiques qui font régulièrement le point sur l’actualité municipale, ils ont souhaité créer des conseils de quartier pour permettre aux habitants de prendre l’initiative, de faire des propositions, de faire valoir leurs idées, d’apporter leurs contributions.

Le domaine d’intervention des conseils de quartier est très étendu : cadre de vie, environnement, sécurité, circulation, stationnement, … L’avis du conseil de quartier sera également sollicité sur les opérations importantes d’aménagement ou d’équipement envisagées par la ville. Il aidera à définir les priorités de la commune en matière d’investissements de proximité. Un vrai travail d’approfondissement et d’enrichissement au côté de l’exécutif municipal et des services de la ville.

Ces conseils de quartier seront au nombre de cinq : Pont, Plateau, Leclerc Centre, Montgolfier et Panoramis, qui sont représentatifs des réalités de notre Ville.

Les conseils de quartier seront constitués sur la base du volontariat et de la parité homme/femme. Chaque conseil de quartier comprendra un collège de six habitants (trois femmes et trois hommes), deux représentants des associations de quartier et deux représentants du monde économique (commerçants, artisans, chefs d’entreprise), soit dix personnes par conseil. S’il y a plus de candidats que de postes à pourvoir, il sera procédé à un tirage au sort.

Pour être candidat, il suffit d'habiter l'un des quartiers

Afin de garantir le caractère résolument apolitique des conseils de quartier, les conseillers municipaux, de la majorité comme de l’opposition, ainsi que les candidats à une élection quelle qu’elle soit, ne peuvent pas participer aux conseils de quartier. D’expérience, cette exigence de neutralité est en effet l’une des conditions de réussite des conseils de quartier.

Chaque conseil se réunira au moins deux fois par an. Les points figurant à l’ordre du jour feront l’objet d’une étude des services sur leur faisabilité, du point de vue technique et financier.

Ce dispositif – facultatif dans les communes de moins de 50 000 habitants et qui respecte un engagement de campagne – va compléter l’ensemble des initiatives déjà prises par la Municipalité pour développer les valeurs de citoyenneté : conseils municipaux des enfants, des jeunes et des seniors, challenge citoyen, permanences de la Municipalité, etc. sont autant d’occasions pour les Mauritiens de s’exprimer et de faire des propositions.

Si vous souhaitez apporter votre expertise tout en découvrant le fonctionnement d’une mairie, n’hésitez pas à adresser votre candidature en mairie, 55 rue du Maréchal Leclerc. Vous participerez ainsi en toute transparence et en toute indépendance à la vie de votre ville en devenant un des acteurs de sa qualité de vie.


Questions/ réponses

- Volontariat ou tirage au sort sur les listes électorales ?
Le principe du volontariat a été retenu. Un tirage au sort des membres des conseils de quartier sur la liste électorale ne garantit en rien que les personnes désignées accepteront leur mission. C’est un risque pour le bon fonctionnement des conseils de quartier que le volontariat permet d’éviter.

- Les conseils de quartier remplacent-ils les réunions publiques ?
Non ! Ces réunions se tiendront une fois par an minimum, en fonction de l’actualité.

- Quels liens avec le conseil municipal ?
Le conseil municipal sera régulièrement informé des travaux des conseils de quartier. Un bilan de l’action de chaque conseil sera établi chaque année et une évaluation d’ensemble sera faite après 3 ans d’exercice et des aménagements portés si nécessaire.

- Pourquoi les conseillers municipaux et candidats à une élection ne peuvent-ils pas participer aux conseils de quartier ?
Offrir aux Mauritiens la possibilité de débattre de leur ville, dans un cadre neutre, implique de réserver à d’autres enceintes légales et légitimes – le conseil municipal, les campagnes électorales, etc. – les débats politiques. Tous les candidats et tous les élus, y compris de la majorité, se voient appliquer cette règle.
Cette règle permet aussi à certains habitants dont la profession exige la neutralité dans l’exercice de leurs fonctions (tels que certains fonctionnaires, notamment les agents des forces de l’ordre ou des militaires) de s’engager dans les conseils de quartier, alors que leur expertise serait utile.
Les conseillers municipaux conservent leurs prérogatives car ils détiennent la légitimité que leur confère l’élection. Les conseillers municipaux sont en capacité de faire des propositions, en leur nom, comme au nom de leurs suivants de liste non élus, lors des conseils municipaux.