Toutes les actualités

Prévention santé

Les Hôpitaux de Saint-Maurice

Un site privilégié au service de votre santé

Les Hôpitaux de Saint-Maurice regroupent depuis 2011 l’Hôpital National et l’Hôpital Esquirol. Cet établissement public hospitalier départemental propose une offre de soins diversifiée de qualité (psychiatrie, traitement de l’insuffisance rénale, soins de suite et réadaptation enfants et adultes, et de la gynéco-obstétrique-néonatalogie) au coeur de notre ville.

Les Hôpitaux, 4 pôles d’excellence

Femme – enfant : gynécologie-obstétrique-néonatalogie

La maternité de Saint-Maurice est la 2e maternité du Val-de-Marne avec plus de 3200 accouchements par an et plus de 20 000 consultations. Elle est spécialisée dans la prise en charge et le suivi du diabète gestationnel. L’établissement a également créé le label « amie des papas » pour la place qu’elle accorde aux pères (mise à disposition gratuite d’un lit accompagnant, possibilité pour le conjoint de participer à toutes les étapes de l’accueil du nouveau-né, mise en place de groupes de parole pour les futurs papas…).

Traitement de l’insuffisance rénale chronique

Le centre prend en charge les maladies rénales chroniques quel que soit leur stade et offre la plupart des modalités de traitement, hors transplantation et ses suites immédiates. Il propose également des consultations en néphrologie et hypertension artérielle pour les femmes enceintes. Différentes actions d’éducation thérapeutique sont proposées aux patients ainsi qu’à leur famille pour les aider à améliorer leur qualité de vie, leur permettre de faire des choix éclairés et d’être acteur de leur traitement.

Soins de Suite et Réadaptation (SSR) pour enfants et adultes

Les Hôpitaux sont spécialisés dans la rééducation des pathologies neurologiques et musculo-squelettiques (traumatisme crânien, tumeur cérébrale, AVC, syndrome du bébé secoué, malformation des membres, paralysie cérébrale, polyhandicap, troubles des apprentissages, sclérose en plaques, Parkinson, orthopédie, traumatologie et rhumatologie avec une unité de prise en charge des infections ostéo-articulaires) et gériatriques : rééducation, unité cognitivo comportementale. Ils disposent de plateaux techniques performants (balnéo, appareillage, unité d’analyse du mouvement...) et de soins innovants (équipes mobiles, hospitalisation à domicile...).

Psychiatrie Générale et Pédopsychiatrie

Anciennement Hôpital Esquirol, cette structure réputée comporte 4 pôles de psychiatrie générale et 3 pour les enfants. Les unités d’hospitalisation présentes sur le site prennent en charge des adultes nécessitant une hospitalisation pour des soins continus.

Un site qui accueille également

• L’institut de formation en soins infirmiers J-B Pussin (IFSI)
• L’école nationale de kinésithérapie et de rééducation (ENKRE)
• Santé publique France

Un service de radiologie ouvert à tous

Le service d’imagerie médicale est ouvert à tous les Mauritiens. Il se trouve dans le bâtiment «Napoléon» au niveau du hall de balnéothérapie adulte. Vous pouvez y effectuer vos radiographies classiques mais également une infiltration, ponction, échographie, un doppler artériel ou veineux, ostéodensitométrie, et prendre rendez-vous pour un scanner, IRM... Les échographies de grossesse sont quant à elles réalisées directement à la Maternité.
Le service est ouvert au public du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 (le samedi de 9h à 13h uniquement pour les services internes). Vous pouvez prendre rendez-vous sur place ou par téléphone 01 43 96 63 60, avec votre ordonnance.

Des liens privilégiés avec la Ville :

- La médiathèque Delacroix intervient régulièrement auprès des enfants malades pour des lectures de contes.
- Le Conseil Municipal des Enfants leur organise différentes animations : stand à la kermesse, brocante, après-midi jeux de société...
- La Ville met gracieusement à disposition l’Espace Delacroix pour Noël ou encore par exemple des barnums pour la kermesse…
- Les élus participent activement à la vie des Hôpitaux : Mme Pascale Fresne, Conseillère municipale de Saint-Maurice est vice-présidente du Conseil de surveillance. Hervé Gicquel, Maire de Charenton, en assure la présidence.
- Les Villes de Saint-Maurice, Charenton et Saint-Mandé se sont engagées dans la création d’un Conseil Local de Santé Mentale en partenariat avec les Hôpitaux de Saint-Maurice, l’Agence Régionale de Santé et les associations UNAFAM et ESQUI. Cette plateforme de concertation et de coordination a pour vocation de définir les axes d’une politique partagée dans le but de faciliter la vie des citoyens et l’insertion de tous.

Nathalie Peynègre, directrice du GHT 94 Nord (Hôpitaux de Saint-Maurice et Centre hospitalier Les Murets à La Queue-en-Brie) :

«Les Hôpitaux de Saint-Maurice vous sont peut-être connus pour leur patrimoine architectural et leur histoire prestigieuse, notamment pour les grands noms de la psychiatrie qui ont contribué à son aura internationale. Cet établissement est intimement lié à l’histoire de la ville et à ses habitants. Aujourd’hui, les Mauritiens peuvent continuer à en être fiers.
Il abrite la 2e maternité du Val-de-Marne* qui a développé un projet innovant sur l’accompagnement des futurs pères à la parentalité (label Maternité amie des papas).
Il propose des offres d’expertises et de haute technicité dans les domaines de la rééducation neurologique (AVC, paralysie cérébrale, traumatisme crânien, syndrome du bébé secoué...), locomoteur (infections ostéo-articulaires, malformation des membres, …), et gériatrique (maladie d’Alzheimer…).
Son centre de néphrologie-dialyse (CTIRC) offre la majorité des modalités de traitement de la maladie rénale chronique (hors greffe) et vient de déployer l’hémodiafiltration.
Ses équipes de psychiatrie prennent en charge la population adulte et/ou enfant de 6 arrondissements parisiens et de 17 villes du Val-de-Marne.
Dans les 5 ans à venir, les Hôpitaux de Saint-Maurice vont s’engager dans une importante réorganisation des soins des trois filières de rééducation afin de poursuivre l’amélioration de la prise en charge des patients.»

*en nombre de naissances

 Télécharger le dossier complet paru dans le Saint-Maurice info d'avril 2018