Toutes les actualités

Logement

Le logement social à Saint-Maurice

Depuis de trop nombreuses années, l’accès à un logement abordable en Île-de-France est devenu un véritable parcours du combattant pour de nombreux habitants. Prix des loyers élevé dans le parc privé, délais d’attente très longs pour avoir un logement social, vous êtes nombreux à interpeller la municipalité sur ces problématiques qui rongent le quotidien et ne permettent pas une vie familiale épanouie.

Pourtant à Saint-Maurice, ce n’est pas l’engagement qui fait défaut pour modifier cette réalité. La commune poursuit ses efforts en la matière grâce à plusieurs opérations de réhabilitation et compte désormais 23,8% de logements sociaux.

Sur chaque programme de logement social, il existe différents contingents : ville, préfecture mal logés, préfecture fonctionnaires, bailleurs sociaux et 1 % patronal. Ces différents organismes bénéficient de logements pour lesquels ils proposent des candidats. La Ville possède uniquement un droit de désignation pour les logements dont elle est réservataire soit 330 logements sociaux sur les 1513. Ce chiffre a considérablement diminué depuis que l'État a cessé de déléguer une partie de son contingent.

Comment faire une demande de logement social ?

Les demandeurs de logement social doivent obligatoirement remplir un formulaire unique de demande, valable pour toute l’Île-de-France, quel que soit le service auquel ils s’adressent. Le formulaire est disponible auprès des guichets enregistreurs (mairie, bailleur social et certaines associations) ou sur www.demande-logement-social.gouv.fr. Ce portail donne toutes les informations utiles et permet de déposer la demande, de la renouveler ou de la modifier. La demande est valable un an. À l’issue de l’enregistrement de votre demande, vous recevrez un numéro unique régional.

Comment est attribué un logement social ?

L’attribution d’un logement s’effectue au sein d’une « commission d’attribution ». Composée de représentants du bailleur, de la commune et de l’État (exemple : CAF), elle se réunit à intervalles réguliers et examine les dossiers des candidats répondant aux critères pour chaque logement disponible.
En raison du nombre important de demandes par rapport au nombre de logements libérés, l’attribution d’un logement social peut prendre plusieurs années selon le type de logement demandé et les revenus.
Quand il s’agit d’un appartement qui fait partie du « contingent » Ville, la commission choisit le futur locataire parmi les dossiers proposés par la mairie ; quand il s’agit d'un appartement du contingent de la préfecture, elle choisit parmi les dossiers présentés par la préfecture, etc.

C'est la commission d’attribution présidée par le bailleur qui décide quel candidat sera retenu sur un logement social et non le maire. Environ 900 demandes sont en attente.