Mis à jour le 14 avril 2017

Budget 2017

C 'est dans un contexte contraint de baisse des dotations de l’État, pour la 4e année consécutive, que les membres du Conseil municipal ont voté le budget primitif de la Ville pour 2017. Malgré ce climat défavorable, la municipalité, grâce à sa gestion saine, peut continuer à investir raisonnablement et proposer un service de qualité aux Mauritiens sans augmenter les taux d’imposition.

Présentation du budget 2017

Après un budget 2016 atypique, comprenant à la fois le retour de certaines compétences de l’ex Communauté de Communes Charenton -Saint Maurice et la contribution au financement de l’Etablissement Public Territorial Paris Est Marne et Bois (PEMB) à travers le Fonds de Compensation des Charges Territoriales (FCCT), le budget 2017 est un budget de consolidation dans un paysage institutionnel qui se stabilise.

Les principaux investissements 2017

Des travaux de voirie pour 1,6 M€ :

- l’étude préalable pour la réfection du tronçon de la rue du Maréchal Leclerc (Jean Jaurès / rue du Pont) : 60 000 €

- la réfection de l’enrobé de la rue du Val d’Osne sur le tronçon rue des Epinettes / Place Jean Jaurès : 60 000 €

- la mise en place de grilles d’arbres sur la rue du Maréchal de Lattre de Tassigny : 50 000 €

- le réaménagement du square des Tilleuls : 120 000 €

- la réalisation du socle et la restauration du buste d’Eugène Delacroix : 110 000 €

- la sécurisation du carrefour Verdun / Val d’Osne : 150 000 €

- la poursuite de la mise en place de lanternes à LED : 90 000 €

- le mobilier pour le service propreté et le service des fêtes et cérémonies : 115 000 € dont l’acquisition d’un Glutton pour aspirer les détritus.

Des travaux de bâtiments pour 2,2 M€ :

- travaux divers au sein des écoles et des crèches : 432 000 €

- travaux d'accessibilité dans le cadre de l'agenda accessibilité (ADAP) : 300 000 €.

- travaux à l’Hôtel de Ville : 170 000 € dont 90 000 € pour la réfection de la direction des solidarités.

- travaux au conservatoire Olivier Messiaen : 125 000 € ;

- travaux au chalet des bords de Marne : 106 000 € ;

- travaux de sécurité et de rénovation de logements à la résidence pour personnes âgées 46 000 € ;

- travaux de rénovation d’une partie du Théâtre du Val d'Osne 80 000 € ;

La section de fonctionnement s'équilibre à hauteur de 31 millions d'euros

Le fonds de compensation des charges territoriales, kesako ?

Composant près de 15% des dépenses de fonctionnement du budget, le fonds de compensation des charges territoriales ou FCCT, versé à l'Etablissement Public Territorial, est l'une des conséquences financières de la mise en place de la Métropole du Grand Paris. Il est composé en quasi totalité des recettes précédemment perçues par l'ex Communauté de Communes Charenton - Saint Maurice (taxe d'habitation et compensation de taxe professionnelle). Cette partie est totalement neutre pour le budget de la ville. Il est également composé d'une quote part des dépenses propres du Territoire correspondant à une ponction sur notre budget à hauteur de 1,50€ / habitant ce qui en fait la contribution la plus faible des territoires de la Métropole.