Mis à jour le 10 mars 2017

Paroles d'élus

Cette page est placée sous l'entière responsabilité de ses auteurs.

Ad’AP, PAVE, CLSM : une ambition pour l’intégration des personnes handicapées

Nul doute que chacun et chacune jongle avec dextérité avec tous ces sigles ! Petite piqure de rappel pour ce qui concerne les actions de la ville de St Maurice dans ce domaine :
L’Agenda d’Accessibilité Programmé (ad’AP) concerne l’aménagement des bâtiments recevant du public.
Le PAVE est le Plan d’Aménagement de la Voirie et des Espaces publics.

L’Ad’AP et le PAVE sont complémentaires, il serait vain de travailler sur l’un en laissant l’autre de côté et la réalisation de l’Ad’AP s’impose à toutes les communes de France (St Maurice a jusqu’à décembre 2021).
La corrélation entre l’Ad’AP et le PAVE nécessite un aménagement de la voirie qui permette un accès pour tous aux bâtiments mis aux normes. Aucune date butoir n’est indiquée pour la réalisation du PAVE, mais nous avons décidé de mener une politique volontariste pour aligner, dans la mesure du possible, le calendrier des travaux d’accessibilité de la voirie sur celui des équipements publics. Le taux d’accessibilité des principales voiries va ainsi passer de 40% à 99% !

Ainsi, en 2017, la réalisation des travaux concerne le quartier Montgolfier, à savoir : la Maison communale, la salle Louis Jouvet et la salle de sports Pirelli, la crèche des Dauphins et le groupe scolaire Gravelle. Ces équipements seront rendus accessibles ainsi que la voirie qui les dessert.

Dans un autre domaine mais tout aussi important, les communes de St Maurice, Charenton et St Mandé participent à la création d’un Comité Local de santé Mentale. En effet, les pathologies qui relèvent de la psychiatrie altèrent les aptitudes sociales et relationnelles d’une personne souffrant de troubles psychiques. Le but d’un CLSM est de réunir autour d’une même table les différents partenaires susceptibles de venir en aide aux
familles touchées par ce problème.

Pascale Chenne

Pascale Chenne

6e maire adjoint

Chargé de la petite enfance, de la famille, de la santé et du handicap


Vive la République ! Vive Saint-Maurice !

Préparés à un scrutin incertain, les Mauritiens se sont fortement mobilisés lors des deux tours de la Présidentielle. A Saint-Maurice (82,8% des suffrages) comme dans les trois autres villes de notre circonscription (Maisons-Alfort, Joinville et Charenton-le-Pont), c'est un quarté gagnant qu'a remporté le candidat d' En Marche ! ; un résultat historique sur cette terre de droite. Saluons ici notre Sénateur-Maire qui en bon républicain a souhaité bonne chance au Président élu. Pour autant, a t-il prévenu, il entend bien faire gagner son camp lors des législatives qui se tiendront les 11 et 18 juin prochain afin d'imposer au nouveau Président une cohabitation. Une façon pour « Les Républicains » de refermer la parenthèse de l'échec de F. Fillon et des divisions internes.

Plus globalement la victoire d' En Marche ! s’explique par le rejet des partis traditionnels et du clivage gauche/droite qui nous a conduit à la situation économique et financière que nous connaissons aujourd'hui. Or, on le sait, le renouvellement des pratiques ne pourra intervenir qu'à partir d'un renouvellement d'une partie de la classe politique.
Nous sommes en effet de plus en plus nombreux à préférer la France des Lumières à la France de l'obscurité.

Patricia Richard

Patricia Richard

Conseiller municipal


Il faut arrêter l’hémorragie

Alors que les communes de Charenton et de Saint-Maurice sont sous le choc du projet de fermeture du commissariat, le secrétaire d’Etat, M Sirugue a confirmé l’accélération de la fermeture des bureaux de Poste dans le Val de Marne. La fermeture des nôtres, Montgolfier et Leclerc, au-delà de 2017, a été annoncée grâce à la vigilance syndicale.

Il faut défendre les métiers de la Poste et donc défendre à tout prix nos bureaux de quartiers, parce qu’ils desservent des zones denses. Pensons aux personnes en difficulté pour rejoindre le centre de Charenton. De surcroît les Arcades ont besoin des commerces ; du bureau de poste et des services publics pour vivre, comme le quartier Montgolfier. La qualité de la vie et la sécurité passe aussi par là.

Claude NICOLAS

Claude NICOLAS

Conseiller municipal

Liste Rassemblement à gauche solidaire écologique et citoyenne