Toutes les actualités

Sécurité

Mise en place d'un CLSPD

La commune installe son Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD)

Le 22 novembre 2018, le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) a été installé par le Maire, Igor Semo.

Ce dernier était entouré du Sous-Préfet du Val-de-Marne Jean-Philippe Legueult, de la Procureure de la République Laure Beccuau, du Directeur adjoint de la direction territoriale de la sécurité de proximité Daniel Padoin et du Commandant divisionnaire de Charenton-le-Pont Laurent Piquet. Étaient également présents les services de l’État (Éducation nationale, protection de la jeunesse, direction de la cohésion sociale), les principaux bailleurs, les services municipaux et les élus concernés.

Qu’est-ce que le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance ?

Le CLSPD est une instance de pilotage et de concertation qui favorise les échanges d’informations entre tous les acteurs publics et privés de la sécurité et de la prévention. Il permet d’agir le plus en amont possible et de concrétiser ce travail collégial par des actions sur le terrain.

Les membres du CLSPD

Présidé par le Maire ou son représentant, il comprend notamment :
- le préfet et le procureur de la République, ou leurs représentants ;
- le président du Conseil départemental, ou son représentant ;
- des représentants des services de l’État désignés par le préfet ;
- des représentants d’associations, établissements ou organismes oeuvrant notamment dans les domaines de la prévention, de la sécurité, de l’aide aux victimes, du logement… ;
- les services municipaux et les élus concernés.

Comment l’instance fonctionne-t-elle ?

Le CLSPD se réunira à l’initiative du Maire :
- en assemblée plénière, une fois par an, afin de présenter les caractéristiques et l’évolution de la
délinquance, de faire un bilan des actions conduites et de définir les perspectives.
- en assemblée restreinte par le biais d’un comité de pilotage qui se réunira au moins 3 fois par an. Ce dernier veillera au bon fonctionnement de la mission de prévention et proposera des orientations et diagnostics.
- en groupes de travail qui réuniront plusieurs fois par an les partenaires concernés par une thématique.

4 axes de travail ont été définis :
- Prévention et amélioration de la tranquillité publique,
- Prévention et sécurité de la jeunesse exposée à la délinquance,
- Prévention des violences aux femmes, des violences intrafamiliales et l’aide aux victimes,
- Prévention de la radicalisation violente.

L’enjeu du CLSPD est de croiser les regards et les expériences, de s’appuyer sur la complémentarité des compétences des partenaires afin de mettre en place des actions en cohérence avec la réalité de terrain.