Toutes les actualités

Environnement

Sobriété énergétique : mobilisation générale

Image d'illustration de

Le Maire, Igor Semo, a annoncé qu'au vu de la crise énergétique actuelle et de ses conséquences lourdes sur le budget communal, un plan de sobriété énergétique (PSE) entre immédiatement en vigueur.

Le plan de la Ville de Saint-Maurice

Ce plan contient des mesures à effets immédiats et d'autres qui impliquent des investissements qui seront réalisés dans les mois et années à venir. Issu d'une concertation avec les services et les usagers, il vise plusieurs objectifs : réduire la consommation, adapter les comportements, améliorer la gestion.

Les agents de la Ville et les utilisateurs des équipements public seront sensibilisés au respect de ces mesures d'économie. Le comité technique, regroupant les représentants du personnel, a d'ailleurs approuvé ce PSE à l'unanimité.

Les principales mesures d'aujourd'hui

- Fermeture cet hiver, de mi-décembre à mi-mai, de l’Espace Delacroix, un des bâtiments communaux les plus énergivores et l’un des plus complexes à traiter en terme d’isolation : annulation des voeux du Maire et report du Salon des Arts au printemps.
- Réduction de la période de chauffe (entre le 17 octobre et le 15 mars), sauf pour les crèches.
- Plafonnement de la température : 19° pour les écoles et les autres bâtiments publics (sauf la RPA et les crèches : 21°) ; 16° pour les équipements sportifs.
- Baisse plus sensible de la température des sites lorsqu’ils sont inoccupés (par exemple pour la mairie à partir de 18 h 30 au lieu de 20 h).

Celles de demain…

- Rénovation thermique de la crèche Delacroix (en cours dans le cadre des actuels travaux), du TVO et de l’Hôtel de Ville (études).
- Installation de convecteurs connectés à la Médiathèque (d’ici fin 2022), au conservatoire et à la crèche des Goélands.
- Poursuite du programme de changement des chaudières et de remplacement des huisseries.
- Installation de détecteurs de lumière dans les circulations et de sondes pour réguler la température des chaudières.
- Refonte des réseaux (eau chaude et chaleur) des différents bâtiments et logements de fonction pour une gestion affinée.

… et d'après-demain

- Réalisation de la rénovation thermique et énergétique du COSEC, de l’école du Centre et de l’Hôtel de Ville.
- Installation de panneaux solaires sur les bâtiments communaux éligibles.

Déjà plus d’1 million € investis !

Depuis 2020, des travaux et actions engendrant des économies d’énergie ont été réalisés par la Ville pour un coût total de 1 047 006 euros :
- Éclairage public
- Chauffage des bâtiments publics
- Isolation thermique

Illuminations de Noël ? Maintenues !

Notamment dans un souci de soutien au commerce local.

Ce n’est, de toute façon, pas un poste réel d’économies. Compte tenu de l’usage systématique de LED, le coût de ces illuminations, en terme de consommation d’électricité, est inférieur à 2 000 € par an, soit moins de 15 centimes d’€ par Mauritien. Les horaires seront réduits (de 8 h à 9 h et de 17 h à 23 h).

Les commerces, en revanche, seront invités à éteindre leurs enseignes (c’est une obligation), ainsi que leurs vitrines de 23 h à 6 h.

Les 5 gestes clés pour économiser de l’énergie

1. J’installe un thermostat programmable
Un programmateur de chauffage bien réglé permet de réduire les consommations d’énergie jusqu’à 15 % par an.

2. Je règle mon chauffage à 19°C maximum
Baisser le chauffage de 1°C dans son logement, c’est 7 % d’économies d’énergie par an.

3. J’éteins tous mes appareils en marche ou en veille quand ils ne sont pas utilisés
Faire ce geste, c’est 10 % d’économies d’électricité.

4. Je règle mon chauffe-eau à 55°C et je prends des douches moins longues
Régler son chauffe-eau à 55 degrés, c’est 10 % d’économies d’énergie par an sur le chauffe-eau.

5. Je décale l'utilisation de mes appareils électriques en dehors des heures de pointe (8h-13h / 18h-20h)
En programmant mes machines l’après-midi ou la nuit, je les utilise en dehors des heures de pointe. Si on le fait tous, on évite la consommation électrique d’une ville comme Marseille.