Mis à jour le 18 août 2021

Budget 2021 maîtrise et ambition

Des services publics renforcés, des travaux importants pour l’enfance, le sport et la culture, de nouvelles initiatives pour le développement durable et toujours pas d’augmentation des impôts : le budget 2021 en quelques chiffres clés.

24 millions € en fonctionnement, près de 6,5 millions € en investissement : le budget 2021 de la ville de Saint-Maurice s’inscrit dans une double logique : des dépenses maîtrisées et des projets engageant Saint-Maurice dans une nouvelle étape de sa modernisation.

Côté recettes de fonctionnement, le budget 2021 demeure impacté par la poursuite de la disparition de la Taxe d’habitation. Les recettes fiscales liées à cet impôt sont remplacées par une compensation versée par l’Etat à laquelle s’ajoute la part de la taxe sur le foncier bâti, jusqu’à présent perçue par le département. Une compensation dont la pérennité et le mécanisme de mise à jour continuent d’interroger et qui, de fait, vient limiter l’autonomie financière des communes.

EN 10 ANS L’AIDE DE L’ÉTAT DIVISÉE PAR 2,7

La Dotation Globale de fonctionnement (DGF), c’est-à-dire la subvention versée par l’État aux communes, poursuit sa lente érosion. Elle est passée de 2,6 millions € (2011) à 995 000 € (2020). La pandémie et ses contraintes sanitaires entraînent, par ailleurs, une diminution des produits des services (accueils de loisirs, activités culturelles et sportives, etc.). Quant à la Métropole du Grand Paris, qui encaisse les recettes issues de l’ancienne taxe professionnelle (CVAE et CFE), elle verse à Saint-Maurice une attribution de compensation de 4,9 millions € (constituée essentiellement du produit fiscal de ces 2 impôts moins les charges transférées). Mais le maintien à ce niveau de cette attribution est lui aussi incertain pour les années à venir.

DES SERVICES MAINTENUS ET DÉVELOPPÉS

Ces incertitudes concernant les recettes justifient la prudence qui guide les choix de la Municipalité, tant en matière de fonctionnement que d’investissement.
Néanmoins, même si les charges de personnel demeurent maîtrisées, même si la recherche de toutes les économies de gestion possible reste une priorité, le budget 2021 est marqué non seulement par le maintien de l’ensemble des services proposés à la population, mais aussi par la mise en oeuvre de nouveaux.
Ainsi, par exemple, malgré le contexte sanitaire, la ville a-t-elle fait le choix de maintenir les crédits destinés aux classes de découverte ou aux séjours d’été pour la jeunesse. Autre exemple : l’aide aux associations est maintenue à son niveau antérieur afin de leur permettre de faire face aux difficultés générées par la pandémie.

ENCORE PLUS DE PROXIMITÉ

Un nouveau service public a été créé de toutes pièces, dans le quartier Montgolfier, avec l’ouverture d’une mairie annexe, conjuguée avec un Espace France Services prochainement labellisé. Elle y accueillera prochainement des permanences de la Police municipale. Les efforts en matière de sécurité se poursuivent avec l’extension de la vidéoprotection, conjuguée avec la montée en puissance confirmée de la police municipale.

0% d'augmentation du taux d'impôt

Dette par habitant au 1er janvier : 124€ (moyenne de la strate 967€/habitants)
Saint-Maurice 2nde ville la moins endettée du Val-de-Marne

Télécharger ici le dossier complet du magazine municipal d'avril 2021